24/24    Auv-RhĂ´ne-Alpes    Bourg-Fr-ComtĂ©    Bretagne    Centre    Corse    Grand Est    Hauts-de-France    IDF    Normandie    Nlle-Aquitaine    Occitanie    PACA    Pays de Loire
25-09-2018 - 21:09 - Actu17.fr

🇫🇷 Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais reconnaît finalement avoir porté 4 ou 5 coups très violents à la petite fille.

Nordahl Lelandais a changĂ© sa version des faits et a dĂ©clarĂ© devant les juges d’instruction ce vendredi qu’il avait portĂ© non pas un coup Ă  la petite MaĂ«lys, mais plusieurs.

Le principal suspect dans la mort de la petite fille Ă©voquait jusque-lĂ  « un accident ». Depuis le 14 fĂ©vrier, Nordahl Lelandais expliquait qu’il avait portĂ© une gifle Ă  la fillette, lors d’un trajet en voiture. C’est lors d’une nouvelle audition devant les juges d’instruction que l’ex-militaire a admis avoir frappĂ© plusieurs fois MaĂ«lys, Ă©voquant 4 ou 5 coups violents.

Nordahl Lelandais a participĂ© Ă  une reconstitution ce lundi soir, sur le lieu des faits. 200 gendarmes ont Ă©tĂ© mobilisĂ©s Ă  cette occasion. Le convoi composĂ© du suspect, de son avocat, des juges et du procureur de la RĂ©publique de Grenoble, est d’abord passĂ© par la salle des fĂŞtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère), lĂ  oĂą la petite fille a disparu dans la nuit du 26 au 27 aoĂ»t 2017, durant une soirĂ©e de mariage.

4 ou 5 coups violents

Le convoi s’est ensuite arrĂŞtĂ© vers 22h15, subitement. Les gendarmes ont tendu de longs draps blancs autour de cette zone pour qu’aucune photo ne puisse ĂŞtre prise raconte BFMTV.

Un endroit situĂ© Ă  moins de 5 minutes en voiture de la salle des fĂŞtes oĂą se dĂ©roulait le mariage. Lelandais a poursuivi dans sa nouvelle version des faits, indiquant que c’est Ă  cet endroit qu’il avait portĂ© les coups Ă  MaĂ«lys, dans sa voiture.

Un mannequin de la taille de la fillette avait été installé sur le siège passager du véhicule du suspect pour la reconstitution. Lelandais a mimé les gestes infligés à la petite fille, devant les juges. Quatre ou cinq coups très violents, toujours selon BFMTV. Le mis en cause a ensuite expliqué avoir repris la route vers le domicile de ses parents, à Domessin (Savoie), puis avoir constaté que la petite fille était décédée.

Une nouvelle version adaptée ?

Nordahl Lelandais a racontĂ© avoir dĂ©posĂ© le corps au bord d’un chemin isolĂ©, non loin de la maison de ses parents. Le suspect avait racontĂ© dans sa première version avoir cachĂ© le corps dans une cabane en bois, avant de le dĂ©placer plus tard, jusqu’au massif de la Chartreuse, sur la commune d’Attignat-Oncin.

L’autopsie de la petite MaĂ«lys avait rĂ©vĂ©lĂ© plusieurs fractures au niveau du crâne, deux autres au niveau de sa mâchoire. Nordahl Lelandais aurait simplement ajustĂ© sa version des faits, pour s’adapter Ă  la rĂ©alitĂ© matĂ©rielle du dossier selon une source judiciaire citĂ©e par BFMTV.

Nordahl Lelandais a Ă©galement Ă©tĂ© mis en examen dans l’affaire de la mort du caporal Noyer.

Actu17.