21-11-2020 - 14:05 - BFMTV.com

Dans sa plaidoirie, la défense de Jonathann Daval parle du « coup de sang » d’un « homme ordinaire »

Ce meurtre n’était « pas prémédité, pas réfléchi, c’est ce qu’on appelle ‘un coup de sang' » a lancé Me Schwerdorffer, l’un des avocats de l’accusé, pour qui le meurtre a eu lieu après une dispute.