mardi 31 mars 2020
samedi 28 mars 2020
vendredi 27 mars 2020
jeudi 26 mars 2020
mardi 24 mars 2020
lundi 23 mars 2020
Pas d'image
Beauvais
17:40 LObservateurdeBeauvais.fr - LObservateurdeBeauvais.fr

Beauvais : Ce que se sont dit Edouard Philippe et Eric Guyader, le directeur du CHB au téléphone

Lundi 23 mars 2020, lors de la cellule de crise qui a lieu tous les matins au centre hospitalier de Beauvais (CHB), après avoir fait avec ses cadres de santé, une minute de silence en mémoire de Jean-Jacques Razafindranazy, médecin urgentiste décédé du coronavirus à l’hôpital de Compiègne, Eric Guyader, le directeur du CHB a

Lire l’article sur LObservateurdeBeauvais.fr

Pas d'image
Compiègne
12:02 JeanMarcMorandini.com - JeanMarcMorandini.com

EN DIRECT – VIRUS – L’Espagne passe la barre des 2.000 morts, 462 de plus en 24 heures – Plus d’un milliard de personnes désormais appelées à se confiner dans le monde – Vers un retour en classe le 4 mai en France, selon le Ministre de l’Education

11h58: Après le décès dimanche 22 mars de Jean-Marc Razafindranazy, 67 ans, médecin urgentiste à Compiègne, deux médecins originaires du Haut-Rhin et de Moselle sont décédés des…

Lire l’article sur JeanMarcMorandini.com

Pas d'image
Beauvais
11:54 LObservateurdeBeauvais.fr - LObservateurdeBeauvais.fr

Oise : un couvre-feu à Compiègne, Beauvais y réfléchit

Un arrêté a été publié par la préfecture de l’Oise. A ce jour et jusqu’au 5 avril, tout déplacement hors de son domicile et hors dérogation ( déplacement travail notamment) sera interdit de 22 heures à 5 heures du matin dans la commune de Compiègne. C’est la première commune de l’Oise à appliquer ce dispositif.

Lire l’article sur LObservateurdeBeauvais.fr

dimanche 22 mars 2020
Pas d'image
Compiègne
15:31 JeanMarcMorandini.com - JeanMarcMorandini.com

EN DIRECT – VIRUS – Les internes demandent un durcissement des mesures de confinement – Qui est Jean-Jacques Razafindranazy cet urgentiste de l’hôpital de Compiègne, premier médecin décédé du COVID 19 en France ?

15h27: Les syndicats de jeunes médecins et d’internes défendent devant le conseil d’Etat un durcissement des mesures de confinement, au nom du « droit à la vie ». Le syndicat Jeunes Médecins, l’ISNI et Conseil Natio…

Lire l’article sur JeanMarcMorandini.com